Acting RH utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Slide background

Un projet RH à optimiser ?

Besoin de compétences spécifiques pour valoriser

et développer le capital humain de votre entreprise ?

Slide background

En quête d’un partenaire « recrutement » de confiance ?

Bénéficiez d’un accompagnement RH sur mesure


5 TENDANCES RH À SUIVRE DE TRÈS PRÈS !

 

Pour vous informer et vous inspirer sur les pratiques RH, ActinG RH a sélectionné pour vous 5 tendances fortes :

1 – CARTOGRAPHIER LES SOFT SKILLS POUR OPTIMISER VOS RECRUTEMENTS ET GESTION DE CARRIÈRES

Les soft skills représentent toutes les compétences liées au relationnel et au comportement, à la communication, à la capacité d’adaptation, ou plus simplement au savoir-être.

Une soft skill est en fait une compétence complémentaire et transversale à celles qui sont mesurables, appelées aussi Hard Skills (compétences plus « techniques »). Quelques exemples clés de soft skills :

  • La créativité 
  • La prise de décision
  • L’ouverture d’esprit
  • L’efficacité
  • La prise de recul
  • La gestion du stress
  • La flexibilité
  • La capacité à travailler en équipe
  • Etc.

La liste est longue… d’où l’utilité de les « cartographier », au même titre que les compétences techniques.

QUEL BÉNÉFICE ?

En identifiant les soft skills dès le recrutement, puis en les intégrant à cette cartographie, l’entreprise est en mesure de mieux cerner un candidat en fonction du poste à pourvoir.

💡Pensez-y !

Un poste = une cartographie des compétences techniques (hard skills) et des compétences comportementales (soft skills).

2 – MISER SUR LE NUMÉRIQUE, UN ALLIÉ PUISSANT POUR LA STRATÉGIE RH

Outils et espaces de travail, le numérique fait désormais partie intégrante de la vie de l’entreprise. Ce constat s’est amplifié depuis l’apparition de la Covid et son impact sur nos modes de travail.

L’Intelligence Artificielle (IA) fait son entrée dans nos quotidiens professionnels. Ses fonctions ne se limitent plus à la gestion de bases de données ou du personnel, l’I.A a désormais une fonction centrale dans la stratégie d’entreprise et notamment des Ressources Humaines.

QUELS BÉNÉFICES ?

Développement de solutions pour améliorer l’expérience des employés, automatisation des tâches répétitives, gestion et analyse des futurs talents… L’I.A promet de belles évolutions sur les plans de la productivité, de l’organisation et du bien-être au travail.

Les objets connectés ont également un bel avenir. Bureaux/casques/chaises connectés, capteurs pour analyser l’air ambiant ou la luminosité de la pièce, ces objets intelligents ont pour ambition d’améliorer le bien-être des salariés, d’optimiser la productivité, et de différencier les entreprises sur leur marché !

3 – DÉVELOPPER L’HOLACRATIE, LE MODE DE MANAGEMENT DE DEMAIN ?

L’holacratie est un style de management horizontal, dans lequel chaque collaborateur participe à la prise de décisions. Chacun est autonome et responsable en choisissant ses missions, dans le respect de la stratégie de l’entreprise. Au sein de l’organisation, on ne parle plus de « tâches », mais de « rôles », dont chacun est le décisionnaire.

QUELS BÉNÉFICES ?

La flexibilité ! En prônant l’autonomie des collaborateurs, la prise de décision se fait plus rapidement, les salariés sont plus épanouis et la capacité à innover s’améliore. L’holacratie n’est pas un style de management sans leader, les équipes doivent tout de même faire des bilans réguliers sur leurs actions.

Ce mode de fonctionnement ne convient bien évidemment pas à toutes les entreprises. Il est donc important de bien se renseigner en amont sur ce mode de management, son fonctionnement, ses limites, et ne pas hésiter à se faire accompagner dans sa mise en place. L’évolution des modes de management au sein d’une structure doit être intégrée à une stratégie de transition plus globale, planifiée, contrôlée, raisonnée, et pleinement explicitée à tous les niveaux de l’organigramme.

Quelle différence avec les méthodes agiles ?

Les deux méthodes sont tout simplement complémentaires. Elle ne remplace donc pas les méthodes agiles, mais intervient en tant que solution complémentaire pour favoriser l’autonomie de vos équipes. Plus celles-ci seront agiles, plus le changement vers une méthode d’organisation basée sur l’holacratie sera facile.

4 – MISER SUR LE TRAVAIL HYBRIDE POUR RÉPONDRE AUX NOUVELLES ATTENTES

Depuis 2020, le télétravail s’est généralisé dans de nombreuses entreprises. La question légitime qui se pose : si le phénomène perdure, que deviendront les bureaux ?

Le travail hybride, également appelé « travail phygital », semble être la nouvelle règle qu’une majorité d’entreprises propose ou proposera désormais à ses salariés. L’alternance entre le travail en entreprise et à distance commence donc à faire totalement partie de nos « habitudes de travail » et de nos modes de fonctionnement.

Ce critère peut d’ailleurs être jugé comme déterminant par certains profils dans le choix d’un poste à pourvoir.

QUELS BÉNÉFICES ?

En optant pour le travail hybride, vous offrez à vos collaborateurs plus de flexibilité et d’autonomie dans leur manière de travailler. Ils gagneront pour certains en efficacité et en concentration. Vous y trouverez également un bénéfice en termes d’aménagement. Pourquoi ne pas revoir les espaces de travail au sein de votre structure et concevant des bureaux plus flexibles et plus favorables à la collaboration lorsque vos employés sont sur site ?

5 – LA RECHERCHE DE SENS, PLUS QU’UNE SIMPLE TENDANCE

Fin 2020, le sens était la deuxième source d’engagement pour les salariés (étude réalisée par Swile). Avoir un métier qui « a du sens » est désormais une valeur importante recherchée par une grande majorité des salariés.

Le sens comprend 3 dimensions :

  • Émotionnelle : le fait de se sentir bien dans son poste, dans ses missions et avec les autres collaborateurs
  • Cognitive : le développement de compétences, mais aussi savoir que nos actions ont un impact positif
  • Aspirationnelle : le sentiment de contribuer et d’adhérer à un objectif concret et précis

51%, c’est le pourcentage de cadres qui jugent comme très important le fait d’exercer un métier qui a du sens (Apec, Salariat et autres formes d’emploi, mars 2019).

QUELS BÉNÉFICES ?

Des employés plus motivés, plus impliqués, plus productifs et tout simplement plus heureux… Le sens, dans la vie quotidienne, comme au travail, est indispensable pour se projeter vers l’avenir. Le sens nous porte chaque jour pour effectuer nos missions et atteindre nos objectifs dans les meilleures conditions !

 

Échangeons !

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 04.69.31.80.30