Acting RH utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Slide background

Un projet RH à optimiser ?

Besoin de compétences spécifiques pour valoriser

et développer le capital humain de votre entreprise ?

Slide background

En quête d’un partenaire « recrutement » de confiance ?

Bénéficiez d’un accompagnement RH sur mesure


 


L’un des enjeux centraux des entreprises d’aujourd’hui : former et motiver la génération Y !
En France, la génération Y regroupe environ 13 millions de personnes, soit près de 21 % de la population, née entre les années 70 et le milieu des années 90. Elle succède à la génération X qui elle-même suit la génération des « baby-boomers ». Ces trois groupes d’individus se retrouvent actuellement au sein des entreprises.
Un manager se doit d’être capable d’orchestrer le « travailler ensemble » intergénérationnel sans froisser les affects de chacun et en comprenant leurs spécificités, leurs projections et ambitions. 

Alors, comment appréhender cette jeunesse aux codes si différents des nôtres ?

1) De la formation…

C’est bien connu, le travail d’équipe est celui qui procure les meilleurs résultats. Rien ne sert d’entrer en conflit : la patience est la clé de la persévérance ! Née en même temps qu’internet, la Gen Y ne connait que la rapidité et la simplicité en termes d’accès aux contenus. C’est pourquoi elle dispose d’un mode de fonctionnement plus lent et d’un temps de concentration amoindri. Les former en ligne s’avère plus efficace : vous gagnez du temps, eux sont familiers à la méthode ! Si vous adaptez vos formations aux attentes de la Gen Y, vous verrez qu’elle n’est pas démotivée, ni blasée. Elle est simplement à la recherche de méthodes qu’elle maitrise et qu’elle aime utiliser !

2) … à l’écoute active…

Autre élément à développer avec vos collaborateurs, et particulièrement avec la Gen Y : l’écoute active ! Prenez le temps d’écouter leurs motivations et leurs attentes : connaître ses collaborateurs est une preuve de l’intérêt que vous leur portez. L’écoute leur donnera un réel élan de motivation !
En effet, la génération Y ne recherche plus comme ses prédécesseurs une entreprise dans laquelle ils resteront toute leur vie et feront carrière. Pour leur évolution, ils misent sur le développement personnel et agissent avec réalisme et lucidité pour obtenir les places qu’ils veulent. Ils ont envie d’entreprendre.
Par ailleurs, leur épanouissement personnel est très important pour leur équilibre. 
En tant que manager, vous devrez cultiver l’esprit collectif de votre entreprise en privilégiant les relations inter-services de l’entreprise. La génération Y est très attachée à échanger avec des collaborateurs provenant d’autres horizons. En leur donnant cette possibilité, vous les valorisez.

3) … sans oublier de montrer votre reconnaissance…

Dans un monde où l’instabilité est généralisée, les diplômes n’assurent plus de protection ni de garantie. La génération Y, dans le monde de l’entreprise, ressent un fort besoin de reconnaissance immédiat. Ils souhaitent se sentir considérés dans leur rôle, dans leurs missions.
Félicitez et reconnaissez les qualités et les compétences d’un jeune collaborateur, il ne saura que mieux vous le rendre… La valorisation de chacun et l’instauration d’un climat de confiance renforcera la cohésion au sein de votre entreprise.
Permettez-leur d’exprimer leur créativité en les lançant sur des petits projets qu’ils peuvent s’approprier. Augmentez petit à petit l’ampleur de ces projets si vous êtes satisfait des objectifs atteints.

4) … ainsi que votre adaptabilité

La génération Y n’est pas crédule et se pose beaucoup de questions. L’origine de l’expression renvoie d’ailleurs à la question « why » en anglais (pourquoi) dont le son est identique à la lettre Y dans la langue de Shakespeare. 
Très curieuse par nature, la génération Y cherche à donner du sens à son travail et adopte un rapport décomplexé à l’autorité. Au sein de l’entreprise, ils ont la culture de l’open space, tutoient facilement leur hiérarchie, envoient des sms au bureau, réseautent sur le web et vissent leurs écouteurs dans les oreilles.
L’intégration de cette nouvelle génération de salariés occasionne parfois des difficultés au sein des équipes intergénérationnelles. Les générations précédentes leur reprochent leur légèreté, leur manque d’esprit « corporate », leur individualisme.
Le rôle du manager est de faciliter la communication intergénérationnelle en mettant en valeur les différentes qualités présentes au sein de l’entreprise. 
Il doit surtout prendre du recul concernant cette génération qui est souvent décriée à tort. D’ailleurs, selon une étude de l’Ipsos, 75% des salariés de 30 ans et plus, considèrent que recruter un jeune est plutôt un atout pour l’entreprise. Les chefs d’entreprises quant à eux considèrent la génération Y avec positivisme et ne ressentent pas forcément d’antagonisme particulier.

Pour résumer, 4 comportements clés à adopter avec la Gen Y :

• Ne tournez pas autour du pot pour leur parler, allez à l’essentiel


• Challengez-les, impliquez-les, ils vivront cela comme de la reconnaissance

• Evitez les formats de réunion classique (qui durent souvent trop longtemps pour cette génération habituée à zapper), privilégiez les « points » courts et concrets


• Soyez flexible sur les horaires, privilégiez l’intérêt du résultat

 

Vous avez besoin de conseils complémentaires pour manager la génération Y au sein de votre entreprise ? Contactez-nous au 04.69.31.80.30